The beginning

Aller en bas

The beginning

Message par Choi Na Ya le Mar 28 Juin - 23:58



Ton premier jour dans une nouvelle ville, une nouvelle école. Tu te regardais dans ton miroir, le coeur serré. Tu espérais que ceci serait un nouveau départ. Tu n’oubliais d’habiller ton coup de ce collier auquel tu tenais tant. C’était la seule chose qui continuais a te lier a ton defunt frère. Tu t’es promise de ne pas pleurer. Tu ne voulais plus pleurer à cause de ça. Tu devais être forte.

Tu descendais auprès de tes parents, ou plutôt auprès de ta mère. Ce fameux sourire que tu as toujours su arborer depuis plus d’un an… Depuis que ceci a commencé. T’as été rassurée ainsi, pensant que tu n’étais pas stressée. Ton père… Ou plutôt ton beau père, tu nosais pas pas l’affronter…. Non par la peine de faire remonter d’horrible douleur qu’il t’affligeait. Tu pressais le pas, quittant ta demeure. Le vent sur tes joues, la lumière du soleil sur ton visage tu te sentais libérée de cette oppression que subissait depuis que ton beau père à mis les pieds dans ta maison. Traversant un pont qui te menait jusqu’a ton nouveau lycée tu regardait au dessus. Tu te sentais comme une enfant. Tu levais les bras en l’air respirant un bon coup. Tu savais déjà que tu allais prendre plaisir a faire le chemin. Arrivée dans ton école, tu allais rapidement dans la salle de prof puis tu allais dans ta salle. Lorsque tu mettais les pieds dans ta nouvelle salle de classe, j’allais m’installer timidement au place situer au fond de la classe. Tu lançais un léger sourire a ton camarade avant d’être interpeller par votre prof qui te demandait de te présenter. Ton malaise eu raison de toi. Tu avalais difficilement ta salive avant de t’incliner timidement

Bonjour tout le monde, je me nomme Choi Na Ya, j’ai 17 ans et je suis contente d’être parmi vous

Un large sourire au lèvres je regardais un instant mes nouveaux camarades. J’ai eu des retours, des regards que je connaissais trop…. Il te semblait que l’année risquait d’être long


Dernière édition par Choi Na Ya le Mar 5 Juil - 0:24, édité 2 fois
avatar
Choi Na Ya

Messages : 6
Date d'inscription : 28/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The beginning

Message par Onizuka Lohan le Jeu 30 Juin - 14:37


La sonnerie retentit dans la chambre, encore plongée dans le noir, tirant Lohan de son profond sommeil. Le jeune lycéen se retourna et lança son bras pour percuter violemment son réveil et l'éteindre. Il se tourna de nouveau et tenta de replonger dans ce si beau rêve qui s'était arrêté au meilleur moment, vraiment frustrant. Malheureusement, il n'eut même pas le temps de retrouver une position confortable que de petits aboiements stridents prirent la place de la sonnerie de réveil. Il sentit rapidement une petite masse s'agiter sur lui et une langue humide vient lui laver le visage. Un sourire se dessina presque instantanément sur le visage du garçon. Il se redressa légèrement et caressa sa petite princesse qui sautillait toujours en remuant la queue. Sa chienne venait tous les matins le réveiller comme ça, vu qu'il n'écoutait jamais son réveil, c'est elle qui prenait la relève, et c'était bien mieux comme ça, ça m'était Lohan de bonne humeur de voir sa petite perle blanche dès le matin. Le jeune homme s'extirpa de son lit et se dirigea vers la cuisine. Il se prépara son habituel café qu'il bu en lisant une comics qui trainait sur la table. Il avait déjà lu et relu toutes les comics qu'il y avait dans cette maison, mais il ne se lassait jamais de les relire encore, il les connaissait par coeur, mais tous les matins il en lisait une en prenant son petit déjeuner, c'était son rituel pour ensuite supporter la dur journée qui l'attendait. Une fois ça fait, il alla s'habiller, Lola toujours dans ses pattes, puis il arrangea sa coiffure, mit ses lentilles, fit son sac et sortit de chez lui, non sans dire au revoir à sa princesse. Il rabattu la capuche de son sweat sur la tête et avança rapidement, tête baissé et casque sur les oreilles, espérant qu'il n'allait pas croiser l'un de ces imbéciles si tôt le matin. Il avait peut-être changé, mais sa réputation, elle, était toujours la même qu'au collège. Il a suffit que deux ou trois idiots le suivent jusqu'au lycée et, grâce à eux bien sûr, sa réputation est revenu au galop. Lui qui pensait qu'en faisant attention à son apparence ça allait arrêter, il faut croire que ça ne suffit pas.

Lohan arriva au lycée sans trop d'accrocs, justes quelques moqueries auquel il ne prêta aucune attention. Il se faufila dans la classe et s'installa à sa place, tout au fond à côté de la fenêtre, au moins il était moins exposé et il pouvait rêvasser à la fenêtre. Bon, sa table était pleine de graffiti mais il s'en fichait, de toute façon, ça n'avait pas d'importance pour lui, et puis, il avait su s'y habituer. La salle de classe se rempli et les élèves s'agitaient dans tous les sens, parlent et rigolent bruyamment en attendant l'arrivé du prof. Lohan, lui resta dans son coin, casque toujours sur les oreilles en train de bouquiner une comics. Il ne réagit pas au quelques boules de papier qui volait dans sa direction. Une matinée banal quoi, et la journée allait être bien bien longue. Le prof arriva dans la salle et toute la classe se pressa à sa place. Lohan enleva ses bouchon et rangea son livre, regagnant ainsi la réalité. Ce qu'il n'avait pas remarqué, c'est cette nouvelle tête qui se dirigeait vers la place libre devant lui. Une fille avec de magnifique cheveux et un visage adorable, on aurait dit un ange. Le lycéen resta bouche bée devant elle, il ne la quittait pas des yeux. C'était une nouvelle ? Apparemment, le professeur l'appela pour qu'elle se présente. Alors elle s'appelait Naya ? Quel nom magnifique. Lohan était complètement sous le charme, mais lorsque la nouvelle regarda vers sa rangé, il baissa rapidement la tête sur son bureau; il devait avoir l'air bizarre à la regarder avec de grand yeux comme ça. De toute façon, il ne devait pas se faire de film, ça ne se passait jamais comme dans les comics, la jolie fille ne tombera pas amoureuse du nerd. Lohan sortit le livre correspondant à la matière qui allait débuté et garda bien les yeux rivé dessus, il voulait absolument éviter le regard de la nouvelle, elle allait finir avec les gens normaux de toute manière, inutile de se faire de faux espoir, elle allait entendre parler de sa réputation et le quotidien allait reprendre ses droits. Un petit regard rapide à la jeune fille qui s'était rassise et il replongea directement sur son bouquin, à moitié avachie sur sa table, prévoyant le véritable ennuie qui allait suivre.
avatar
Onizuka Lohan

Messages : 5
Date d'inscription : 28/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The beginning

Message par Choi Na Ya le Mar 5 Juil - 0:00


Ton voisin de derrière semblait plutôt intimidé par toi. Chose qui te fis soupirer. Il fallait dire que dans tes précédentes écoles, les garçons étaient pareils. Ils t’évitaient du regard, bégayé qu’il te parlait, prenait leur jambe à leur cou quand ils t'apercevaient. Tu voyais que ce garçon ne serait pas différent de ce que tu avais rencontré. Mais il fallait quand même avouer que sa réaction à eu le don de me faire rire. Je trouvais ça plutôt mignon.

Le cours commençait, je te tentais de le suivre du mieux que je peux. Il faut avouer que je n’étais pas la meilleure élève qui soit mais. Enfin les profs le verront bien. Tu remarquais rapidement l’agitation de se faire légèrement lorsque notre prof avait le dos tourné. Des ricanements se firent entendre et autre. Curieuse, tu observais rapidement tes camarades s’agiter et regarder en ta direction. Tu ne perdais pas de temps pour demander à ta voisine qui semblait bien plus calme le pourquoi de tout ceci. Tu pensais au début qu’il s’agissait de toi mais elle me confirma que c’était un dénommé Lohan qui était pris pour cible. Instinctivement, tu te retournais pour regarder et voir qu’il s’agissait du jeune à la bd. Ton oeil lynx n’a pas perdu temps en remarquant les marques noirs sur le bureau. Tu connaissais ça. Tu pouvais même imaginer ce qu’il pouvait ressentir… Intérieurement, tu bouillonnais. Mais tu te retenais. Il faut dire qu’une partie de toi savait que ton tour était pour bientôt. Mais tu t’en foutais. Ce que tu pouvais vivre ici ne sera jamais pire que ce que tu vis chez toi. Pour le moment, tu prenais sur toi. Hors de question pour toi de faire remarquer par les profs. Tu préférais attendre la pause qui arrivait bien plus vite que tu n’espérais. La classe un peu plus dissipée, tu en profitais pour te retourner et ainsi m’adresser à celui qui semblait être la tête de Turc de la classe.

C’est vraiment puéril ce qu’ils te font franchement

Il fallait bien trouver un moyen d’engager la conversation. Mais il faut dire aussi que tu n’étais pas très doué pour ça. Un sourire maladroit a son adresse, tu profites de la chaise libre pour venir m’installer à ses côtés, débarrassant les quelque papier. Tu soupirais lourdement plutôt exaspéré de ce à quoi tu avais assisté.

Je sais ce que c’est, ca ne doit pas être facile de supporter ça. Dit, pourquoi ils sont comme ça avec toi ? -si ce n’est pas trop indiscret-

Ton sourire était mélancolique, ta voix nostalgique… Il fut dire que la vie n’a jamais été vraiment tendre avec toi et aujourd’hui encore, c’est le cas... Et elle ne semblait pas l’être pour lui non plus. Tu arborais ce sourire rayonnant qui tu offrais chaque jour à ta mère pour ne pas l’inquiétait ni éveillé les soupçons sur ce que tu subissais de la part de ton beau-père. Un regard légèrement espiègle.

Ah, pardon, j’oubliais. Je m’appelle Na Ya je suis contente de te connaître. Et toi c’est quoi ton nom ?
avatar
Choi Na Ya

Messages : 6
Date d'inscription : 28/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The beginning

Message par Onizuka Lohan le Jeu 18 Aoû - 23:23


Cette fille n'avait pas l'air de jouer dans la même catégorie que Lohan, elle devait faire beaucoup d'effet auprès des garçons, c'est pour dire, la réaction du geek avait l'air de la blaser. Ou pas, parce qu'elle se mit à rire. Lohan l'avait regardé avec de grand yeux, perdu entre l'éblouissement devant ce magnifique sourire, et l'incompréhension de sa réaction. Il baissa rapidement les yeux et se concentra sur le cours, ou plutôt, sur l'encre sur son livre. Il faut dire que Lohan n'écoutait qu'à moitié le prof, comme à son habitude. De toute façon, il n'aimait pas cette matière et puis, contrairement à d'autre, il n'avait pas de parents sur le dos. Tant qu'il allait à l'école et qu'il avait son examen, ses parents se fichaient complètement de ce que faisait leur fils, son père était juste né dans ce pays, ils n'y avaient pas remis les pieds depuis des lustres, à part peut-être une journée ou deux, ils n'avaient aucune réputation à tenir. Le point positif, c'est que Lohan n'avait pas de pression, contrairement à ses camarades qui travaillait d'arrache pied pour satisfaire leurs parents. Bon, il est vrai qu'il voulait tout de même rendre sa défunte grand-mère fière de lui alors il faisait de son mieux, mais l'école n'a jamais été son truc, il n'y pouvait rien. "Fait de ton mieux, le reste suivra" c'est ce que sa grand-mère disait toujours, alors c'est ce qu'il faisait. Et on se demande pourquoi il n'aimait pas l'école ce petit, à peine le prof avait tourné le dos que ses charmant camarades s'agitaient et ricanaient comme des hyènes, il sentit même une boule de papier lui frapper la tête. Un soupir quitta ses lèvres, il leva les yeux pour voir qui avait fait ça, mais difficile à dire quand presque toute la classe le regarde avec des visages moqueurs. Lohan se replongea sur son bouquin, ou actuellement, la bd qu'il avait caché dessous depuis le début du cours, il avait l'habitude donc se détacher de ces bruits parasites n'étaient pas si gênant.

Le cours fini par passer et la classe se dissipa dès le prof sortit. Lohan, lui resta bien sagement à sa table, en prenant bien soin d'éviter tous les regards et surtout, d'attirer tous les regards. Il garda les yeux rivé sur sa bd, qu'il avait lu un million de fois pourtant et qu'il connaissait absolument par coeur, tout en grattouillant une insulte gravé au cutteur sur sa table. Il faille même ne pas remarquer la nouvelle élève qui lui parlait tellement il avait l'habitude d'être dans son petit monde. Il releva la tête de façon hésitante en sentant un regard fixé sur lui. Il l'a regarda avec de grand yeux, la suivant du regard lorsqu'elle vint s'asseoir à côté de lui. Il ne put s'empêcher de scruter toute la salle d'un air paniqué, pour voir si quelqu'un avait remarqué quoi que ce soit. Qu'est-ce qu'elle faisait ? C'était risqué, pourquoi elle venait le voir comme ça ? En plus elle avait l'air d'avoir remarqué qu'il était la tête de turc. Lohan baissa les yeux, incapable de dire quoi que se soit, ou même de la regardé, il était tellement intimidé.

- Euh... Je... C'est... une long histoire... finit-il par bafouillé, de façon presque inaudible.

C'est vrai, ça remontait au collège, voir même plus tôt. Dès que la puberté l'a frappé en fait. On doit dire que la nature n'avait pas été très tendre sur ce coup là, l'acné ne l'avait pas épargné, sa vision avait dégringolé et il avait été obligé de porter un appareil dentaire. La seule chose qu'il n'avait pas, c'était la poussé de croissance. Comme c'est pratique. Enfin, que de mauvais souvenir que le jeune lycée n'avait pas vraiment envie de ressasser. Il s'était métamorphosé à son arrivé au lycée pourtant, mais rien à faire. Il a fallut que sa transformation traine un peu sur les deux premier mois d'école pour que sa réputation le suive, et maintenant sa lui colle à la peau.

Lohan leva timidement les yeux vers sa camarade de classe et fut frappé par son sourire. Elle était vraiment magnifique, il en resta scotché, la bouche entre-ouverte, il avait l'air d'un sombre crétin comme ça. Elle n'était pas obligé de se présenté, il avait retenu son nom dès là première fois qu'elle l'a prononcé. Choi Naya, un nom magnifique. Le geek resta un moment sans réagir, ne réalisant même pas qu'il agissait vraiment très bizarrement en la fixant comme ça. Il eut tout de même un délic secoua la tête pour regarder ailleurs, autrement dit, sa table.

- C'est, eum, je m'appelle Lohan. Bafouilla-t-il a nouveau.

Il put entendre quelques ricanements dans la salle, il aurait voulu levé la tête pour voir si c'était de lui qu'on se moquait, mais il sentit une main s'abattre violemment sur son dos, le faisant sursauté.

- Bah alors p'tit gros, on essaye de s'accaparer la nouvelle ? Elle va prendre peur si tu la fixes comme ça. Le garçon qui ricana bruyamment, suivit par toute sa petite bande qui entourait maintenant Lohan et Naya.

Daeho. Lohan et lui sont dans les mêmes classes depuis la première année de collège. Ca fait des années qu'il lui fait la misère tous les jours, c'est à cause de lui qu'il est la risée du lycée, mais il n'a jamais eu le courage pour lui faire face. Il se pencha vers Naya, comme pour lui dire un secret. A ce geste, Lohan ne put rien faire d'autre que de serrer les dents, il faisait ça à chaque fois, à chaque fois que quelqu'un venait voir le garçon, il lui montait la tête pour que Lohan passe pour un type étrange et pas bien dans sa tête, et lui, il n'arrivait jamais à prouver l'inverse.

- Tu devrais venir avec nous miss, il est un peu étrange comme gars. C'est pour ton bien, hein.

Le regard que lui lança Daeho donnait à Lohan une irrésistible envie de le frapper, mais s'il le faisait, il allait encore se faire tabasser par ses chiens de garde. Il se contenta donc de détourné le regard pour regarder par la fenêtre, les dents et les poings fermement serrés.
avatar
Onizuka Lohan

Messages : 5
Date d'inscription : 28/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The beginning

Message par Choi Na Ya le Lun 22 Aoû - 23:28


Tu fus assez surprise de la réaction du jeune homme. Cette chaise était elle bannie pour qu’il puisse réagir ainsi ? Bon peut être était tout simplement parce qu’il n’était pas le plus populaire des garçons de la classe. Tu viens d’arriver, tu n’étais pas non plus la fille qu’il fallait absolument fréquenter… Mais il avait plus l’air d’un garçon assez timide, à toujours fuir ton regard

Curieuse de savoir qu’est-ce qu’il poussait les autres à le rejeter ainsi, sa réponse t’étonnais comme pas du tout. Une longue histoire… Ca tombait bien, tu avais du temps à tuer… Tu étais prête à demander tous les détails. Mais tu n’étais pas idiote, tu savais mieux que quiconque ce qu’était le tabou d’un secret. L’abstinence, voilà ce dont tu devais faire preuve. A l’entente de son nom, tu ne cachais pas ta surprise. Lohan. Lui aussi devait être métisse alors pour avoir un tel nom. Mais il était joli, tu aimais beaucoup. Même s’il ne parlait que très peu, il ne semblait pas étrange ou même décalé. Ne jamais juger un livre à sa couverture, tu restais dans cette optique. Avant même que tu puisses lui faire subir un interrogatoire telle ta fausse âme de policière, un groupe de garçon venait vous interrompre dans votre conversation. A ses mots, tu comprenais très rapidement qu’il était l’instigateur de son lynchage. Les mots que ton camarade susurrait à ton oreille de surprenait beaucoup. Même si tu étais désormais douée dans la matière, il était parfois difficile de cacher certaines émotions que tu pouvais avoir. Tu regardais avec attention ledit jeune homme avant de porter ton regard plus que insistant sur Lohan. Tu soupirais. Le grincement de la chaise sur laquelle tu étais assise se faisait entendre. Tu laissais tes pas te guider vers la place juste en face qui était la tienne. Ramassant tes livres et tes cahiers, tu te retournais pour les laisser tomber sur la place vide aux côtés de Lohan. Tu finissais par prendre ton cartable. Un large sourire aux lèvres, tu regardais ce camarade qui t’étais encore inconnu

Tu sais quoi, je pense que je vais m’installer à côté de lui si tu le veux bien.

Tes yeux noisettes se détournaient sur la silhouette du métisse à qui tu faisais un clin d’oeil.

Enfin, s'il le veut bien

Tu te rapprochais du groupe de garçons, et plus précisément du leader.

Je ne me fie pas aux dires d’un mec qui a besoin de ses larbins pour se déplacer

Tu ressentais une certaine jouissance à voir le visage crispé du jeune homme due à cet affront. Tu n’étais pas du genre naïve à croire tout ce que le premier venu pouvait te dire. Le jeune homme pesta rapidement avant de quitter votre espace personnel. Tu ne quittais pas le garçon qui disparaissait de la classe avec ton grand sourire aux lèvres avant de ricaner doucement et te retourner vers lohan tout en assayant

Haha, avoir des mecs sur mon dos et qui peste sur moi, ça changera de mes tortionnaire habituelles

Oui, d’habitude c’était les foudres des filles que tu t’attirais. Elles n’appréciaient pas l’attention que certains garçons pouvaient te porter. Et lancer la réputation d’une traînée facile à mettre dans son lit était ton lot quotidien
avatar
Choi Na Ya

Messages : 6
Date d'inscription : 28/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The beginning

Message par Onizuka Lohan le Jeu 20 Oct - 23:39


Cette fille ne devait pas encore savoir où elle mettait les pieds. Ca ne pouvait être que ça. Elle venait d'arriver, c'était normal qu'elle ne connaisse pas encore la hiérarchie de l'école. Elle aura vite fait de choisir son camp de toute façon, mais elle a l'air drôlement gentille si elle ose s'approcher de lui même après ce vague aperçue de ce qu'il était. Autant en profiter dans ce cas. Malheureusement pour Lohan, sa timidité ne le laissa pas faire et son pire cauchemar eut vite fait de le rattraper. Daeho et sa bande de chacals les avaient déjà repéré et ils s'étaient abattu sur eux tels des hyènes affamées. Charmante comparaison, mais c'était un peu comme ça que le jeune geek les voyait. Bah ouais, il a quand même un minimum de culture, il connait le nom des animaux contrairement à ce que ce gros crétin crie partout. Daeho ressortit le même spitch. Toujours et encore le même visant a éloigner les nouveaux le plus possible de lui. Il y en a bien deux ou trois qui on essayé de tenter le coup et de trainer un peu avec lui. Comme un crétin, lui il a cru qu'il s'était enfin fait un ami, mais non, les gens qui ont décidé de le fréquenté s'en sont tous mordu les doigts et ils sont parti aussi vite qu'ils sont arrivé. Très franchement, Lohan ne croyait plus à ce genre de chose. elle avait beau être adorable, si elle ne se fait pas endoctriner maintenant, ce sera plus tard. Il faut laisser la magie opérer, comme ces chers camarades disent toujours. Il n'a jamais été doué dans les relations humaines, le seul vrai lien qu'il a eu dans toute sa vie, c'était avec sa grand-mère, mais elle n'était plus là désormais. Il n'avait plus que sa petite Lola, et ça lui suffisait d'un côté.

Lohan ne pu supporte ce discours qu'il n'avait que trop entendu. Il détourna juste la tête vers la fenêtre, mâchoire et poings serré. Il avait l'habitude. C'est ce dont il voulait se convaincre. Il avait l'habitude. Le grincement de chaise qui raisonna juste à côté de lui fut comme une masse écrasant tous ses espoirs. Encore. Il n'avait même pas pris la peine de regarder, il ne voulait pas voir ça. Il se contenta juste de fermer les yeux et de soupirer profondément. Ils avaient encore gagné. Comme toujours. Mais alors qu'il s'attendait à des ricanement, qui, il devait l'avouer, tardait à arriver, il entendit un bruit sourd juste à côté de lui. Il sursauta au bruit et tourna la tête vers les livres désormais posé sur la table puis vers Naya, les yeux écarquillé de stupeur. Ca n'était encore jamais arrivé, et ce sourire qu'elle adressait à Daeho. C'était carrément de la provoc, et vu la tête du gars, ça ne lui plaisait pas du tout. Lohan avait bien cru qu'il allait lever la main sur elle, surtout quand elle s'est approché de lui comme ça. Le geek ne réagit même pas au clin d'oeil de Naya, même s'il en aurait eut des papillons dans le ventre en temps normal, mais là il était bien trop choqué par ce qu'il se passait juste sous son nez. Daeho finit contre toute attente par partir, ses larbins avec lui. Toutes la classe les avait observé et dès que Daeho avait quitté la salle, ils ont tous détourné les yeux. Il n'avait vraiment jamais vu ça de sa vie. Enfin pas depuis qu'il était en Corée en tout cas, et pas en son intention.

Il regarda Naya s'assoir, les yeux toujours écarquillé et la bouche légèrement ouverte. Il avait l'air d'un crétin, il fallait se le dire. D'un crétin sous le choc. C'était qui cette fille ? Elle avait du cran, vraiment beaucoup. C'était presque trop beau pour être vrai, trop beau pour lui. Cette fille était géniale. Comment une fille aussi géniale pouvait s'intéresse à un mec aussi pathétique que lui ? Et puis il s'est rappelé. Ce n'était que le premier jour. Son expression se changea lentement en une expression plus neutre, ça aurait pu être une expression blasé, mais avec lui, ça ressemblait plus à un chiot triste. Maintenant elle était condamné à subir le même sort que lui. Du moins jusqu'à ce qu'elle craque et qu'elle les rejoigne. L'histoire se répète toujours. La logique voudrait qu'il ne fasse pas deux fois la même erreur, qu'il ne s'attache pas trop pour ne pas se blesser comme à chaque fois, mais au fond de lui, sa petite âme d'orphelin le suppliait d'en profiter, de prendre l'amour tant qu'il en recevait. Les deux parties n'avaient pas tort. Lohan jeta un oeil à Naya et sourit timidement à sa déclaration. Une chose était sûr, il n'allait pas se mettre à cracher sur les mains qu'on lui tendait.
avatar
Onizuka Lohan

Messages : 5
Date d'inscription : 28/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The beginning

Message par Choi Na Ya le Mar 25 Oct - 13:19


Tu n’étais pas mécontente d’avoir bouclé le bec de garçon. Tu ne voulais pas qu’il pense que tu étais du genre naive et facile à amadouer. Ce temps-là était révolu. Beaucoup de choses ont changé dans ta vie… Tu n’avais pas le choix. Tu as compris que personne ne sera là pour t’aider, ou du moins ne pourront plus comme ton grand frère avait l’habitude te faire.

Si avant tu te considérais comme neutre, aujourd’hui, tu es prête a prendre des parties et c’est celui du plus fort. Dans ce cas-là, c’était Lohan. Il a dû subir ça tout seul et tu ne sais pas depuis combien de temps. Mais ce garçon semblait bien le connaitre donc ca devait être déjà la même chose. Tu savais très bien ce qu’il pouvait ressentir. Tu ne pouvais pas oublier ces horribles “blagues” de tes anciennes camarades, les menaces de mort et les très bons conseils de suicides. Mais ca ce n’était rien. C’était presque comparable a bousculade. Tes yeux posés sur le jeune homme, tu arquais un sourcil, observant son attitude. Personne n’était la pour t’épauler.

J’ai dit quelque chose que je ne devais pas ?

Peut etre qu’il n’avait pas l’habitude que quelqu’un lui tienne tête a ce garçon. Il semblait être le caïd du bahut…. Du moins, un faux caid selon toi. Mais tu ne voulais porter attention a ce garçon. Pour l’instant c’était juste Lohan qui prenait toute ton attention. Même s’il t’adressait un sourire, le voir comme ça ne te rassurait pas. Ses yeux étaient pleins de quiétudes. Tu t’inclinais légèrement vers lui, prenant une moins assurée qu’il y a une dizaine de minutes

Pardon j’ai tendance à agir sans conséquences…. Je n’avais pas pensé à ce qu’il pouvait t’arriver avec mes conneries

Et s’il se vengeait sur Lohan ? Tu étais effrayée qu’il lui serve de défouloir ou quelque chose dans ce goût là. Tu avais l’impression que partout ou tu allais, tu semais le trouble et la panique. Que tu le veuilles ou non, tu ne changeras jamais.

Il faut dire qu’avec le temps j’ai dû m’affirmer alors je suis un peu genre impulsive.

Et puis ce que ce Daeho pouvait te faire, ou alors n’importe quelles personnes de cette classe, ca ne sera jamais pire que ce que ton beau-père pouvait te faire quotidiennement. A ces pensées, tu serrais la jupe de ton uniforme entre tes doigts tout en te mordant la lèvre

Enfin encore pardon…

L’heure n’était pas aux pleurnicheries. C’était ta punition pour tout le mal que tu as pu causer a ta famille...
avatar
Choi Na Ya

Messages : 6
Date d'inscription : 28/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The beginning

Message par Onizuka Lohan le Mar 25 Oct - 14:47


Elle l'impressionnait, clairement. Peu de gens osait lui tenir tête. Surtout les nouveau. En général ils font profil bas, il cherche le bon partie à adopter, et ici, le bon partie, c'était celui de Daeho. Y avait cas voir ce qu'il me faisait subir. Mais bon, c'est bien, au moins il ne faisait pas trop chier les autres, et puis il faut bien une tête de turc. C'est ça dans toutes les écoles. Bon j'aurais préférer que ce ne soit pas moi, mais bon, j'ai jamais été quelqu'un de très chanceux de toute façon. Clairement pas gâté par la nature, ni par mes parents et encore moins par mes camarades. Enfin, au moins je peux me vanter d'avoir vu plus de pays qu'ils n'en verront jamais de toute leur vie, même si je ne me rappelle même pas de la moitié. Enfin, de toute façon on ne peut pas dire que ce soit mes meilleurs années, je préférais largement vivre chez ma grand-mère plutôt que chez des inconnu qui me voyait plus comme un poids qu'autre chose.

Je regardais la confrontation qui se déroulait juste sous mes yeux. 'S'il lève la main sur elle, je l'en empêcherais'. C'est ce qu'il se disait, mais il savait parfaitement qu'il n'aurait pas le courage de s'opposer à eux. Il n'avait rien à voir avec ses héros préférés. Il n'était pas aussi courageux qu'eux. C'était un lâche et il le savait très bien. Mais fort heureusement, le 'caïd' se contenta de partir et Lohan savait parfaitement que ce ne serait que partie remise. Il reviendra surement voir Lohan pour le tabasser et dire que c'est de sa faute si il a été humilier. Puis il lancera surement plein de rumeurs dégelasse et peu fondé sur Naya pour la faire craquer. Et puis elle, qui en aura marre de toutes ces rumeurs, et on ne peut pas lui en vouloir pour ça, va finir par se détourner de lui pour aller vers des gens plus discret comme sa voisine de table, enfin son ex-voisine de table. Lohan connaissait le script par coeur, et il savait parfaitement quel rôle il avait à jouer dans ce théâtre ennuyant et répétitif qu'était le lycée. Il afficha un maigre sourire lorsque sa camarade s'excusa et secoua la tête, détournant son regard d'elle pour le diriger vers les insultes gravé sur sa table.

- C'est pas comme si je n'avais pas l'habitude. Marmonna-t-il, presque trop bas pour qu'on puisse entendre.

C'est vrai, c'était devenu son quotidien, que se soit à cause de sa petite altercation avec Daeho ou pas, ça n'allait pas empêcher ça d'arriver. Il suffisait juste que Daeho soit de mauvaise humeur, ou même d'un peu trop bonne humeur et les coup partait. Et croire que Daeho était le seul responsable de son malheurs était une erreur. Avec le temps, c'était le lycée tout entier qui passait ses nerfs sur lui. Il se servait de sa pathétique existence pour remonter leur merveilleuse et superficiel estime d'eux. Le lycée n'était qu'une gigantesque mascarade, un genre de théâtre de l'absurde où tout le monde essaye d'être le plus beau et le plus populaire. Grotesque. Lohan pris un stylo et griffonna un 'Daeho babo' près d'une menace de mort. Ce qu'il pouvait le détester ce type. Lohan sourit à l'aveux de Naya. Cette fois si, ce n'était plus un sourire timide, il était plus sincère  Peut-être était-ce parce qu'il ne regardait pas la jeune fille. Il avait juste agit instinctivement. Elle était courageuse elle, il aurait aimé faire de même. Franchement, elle ne méritait pas de se faire lyncher, mais si elle continuait de trainer avec lui, ça arrivera forcement. Elle est belle, elle a un fort caractère, elle est carrément le genre de nana que ces pimbêches qui tourne autour de Daeho veulent dans leur bande. Il ne comptait même plus le nombre de fois qu'elles l'ont humilié et ridiculisé publiquement. Mais bon, quand il voyait leur goût en matière de garçon, il était presque soulagé qu'elles ne s'intéresse pas à lui. C'était humiliant, dégradant, rabaissant, Lohan avait envie de disparaître à chaque fois qu'elles lui faisait subir leurs mauvaises blagues, cruel et gratuite, mais il n'y pouvait rien, alors il supportait, il souffrait en silence. Il ne voulait pas que Naya subisse ça aussi. Peut-être qu'il ferait mieux de s'éloigner d'elle lui même. C'était pour son bien après tout, elle avait l'air bien trop gentille pour subir un tel sort, elle ne le méritait. Et puis, il s'était habitué à la solitude, ça n'allait pas changer grand chose pour lui, à part le regret d'avoir laisser partir sa seule chance d'avoir ne serait-ce qu'un ami. Mais il ne devait pas être égoïste.

- Tu devrais pas faire ça. Marmonna-t-il a nouveau. Ils vont s'acharner sur toi.

Il leva finalement les yeux vers elle, l'air vraiment inquiet pour elle, et il l'était. Il était inquiet pour elle. Elle avait encore la possibilité de changer de rôle, il ne fallait pas qu'elle rate cette occasion. Il y a plein d'autre personne qui doivent être vraiment gentil dans ce lycée. Malheureusement, c'est trop tard pour lui, mais elle, elle pouvait se trouver des amis et avoir une scolarité normal. Il ne lui demandait pas non plus de se jeter dans les bras de Daeho, mais au moins rester avec ceux qui faisaient profil bas, qui ne s'attirait pas d'ennuis.
avatar
Onizuka Lohan

Messages : 5
Date d'inscription : 28/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The beginning

Message par Choi Na Ya le Sam 29 Oct - 16:28


Voir que tu avais reussi a lui décrocher un sourire te rassurait un peu, chose qui fut tes communicatif mais très rapidement dissipé. Son désarroi te fis froid dans le dos. Mais malgré toi, tu le comprenais. Tu étais pareille il y a encore quelques années. Tu trouvais ça seulement triste. Tu ne connaissais pas réellement ce pseudo caïd auquel tu as eu à faire mais tu savais que c’était le genre de mec qui ne restais jamais sur une défaite. Le genre de mec qui se hissait au sommet d’une chaîne alimentaire grâce à des personnes comme ses larbins qui flatte son ego ou alors de personne ne font rien pour l’arrêter, se contenant juste de comérer ou chuchoter comme à cet instant. Oui, ce Daeho, tu le connaissais à peine, mais tu avais l’essentiel et tu savais d’ores et déjà que tu ne pourrais pas le voir en peinture -chose qui risquerait d’être réciproque. Mais tu ne voulais pas qu’il s’en prenne à Lohan parce que tu as fais cavalier seule. Tu t’en voudrais toute ta vie. Et puis bon il y avait des chances que ce soit sur toi qu’il se défoule vu la manière dont il est lâche. Tu soupirais lourdement, pensant à cette année qui risque d’être aussi difficile que les précédentes. Aux mots du jeune homme, tu levais les yeux sur lui, son inquiétude n’ayant pas échappé à ta vigilance. Tu haussais les épaules, faisant une petite moue.

C'est pas comme si je n'avais pas l'habitude

Tu faisais exprès de singer ses paroles avant de rire doucement. C’est vrai. Tu as été populaire malgré toi, et ça n’a pas toujours du bon. Surtout quand cette popularité est naissante sans que tu travailles d’arrache-pied pour ça. Reprenant un semblant de sérieux, tu lui adressais un sincère sourire.

Ne t’inquiète pas pour moi, je trouverais ça injuste qu’il y a qu’une seule personne prenne les coups.

Toi et ton éternel cynisme. Il y a parfois des choses qui ne changeront jamais. Mais il était vrai que tu trouvais ça injuste qu’une seule personne subisse la frustration de toute une classe.

C’est quand même adorable de ta part de t’en faire pour moi

Tu lui donnais une tape amicale sur l'épaule avant de ricaner. Il était définitivement trop mignon. Comment quelqu’un comme lui pouvait-il se faire autant détester. Vous deviez être nés sous la même mauvaise étoile. Comme une illumination, tu continuais sur ta lancée.

Si tu veux, on pourra déjeuner ensemble, qu’est-ce ce que tu en dis ?


Dernière édition par Choi Na Ya le Mer 16 Nov - 19:33, édité 1 fois
avatar
Choi Na Ya

Messages : 6
Date d'inscription : 28/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The beginning

Message par Onizuka Lohan le Lun 7 Nov - 22:28


Il avait l'habitude. Il subissait des persécution depuis des années. Il avait du mal à se souvenir de la dernière fois où il s'était sentit vraiment accepté. Probablement parce qu'il ne s'était jamais sentit accepté. Quand il était enfant, il avait eu quelques amitiés passagère, mais, même s'il n'avait pas encore son blason du stéréotype même du geek, il était toujours fiché comme étant le petit étranger qui ne parlait pas la langue. Il avait eu une période plus ou moins paisible en Corée, un peu avant d'entrer au collège, ce moment où il maitrisait assez la langue pour pouvoir interagir avec les autres. Mais la puberté l'a rattrapé que trop vite et Daeho est arrivé dans sa vie. Et la descente aux enfers à commencé. Comme si le petit Lohan n'avait pas assez souffert d'être un 'sans patrie' comme on aimait l'appeler, Il a fallu que le seul endroit où il ait pu se sentir chez lui soit agrémenter de harcèlement et de raillerie à longueur de journée. A croire qu'il n'était pas fait pour être heureux. Mais Naya ne méritait pas de vivre ce qu'il avait vécu. Il s'inquiétait de son avenir et de sa place dans ce lycée. Et pourtant, elle lui sortit l'exacte même réplique que lui quelques minutes plus tôt, l'imitant grossièrement. Il releva la tête vers elle, surpris. Qu'est-ce qu'elle voulait dire par là ? Elle aussi elle avait été victime de harcèlement ? Ou alors c'était juste un moyen pour détourner son attention. Bien sûr que c'était ça. En tout cas, elle était vraiment mignonne. Lohan baissa à nouveau la tête. Elle trouvait ça injuste. Oui, c'était injuste, mais c'est comme a que ça marchait ici. Ce n'est pas comme si quelqu'un pouvait faire quelque chose. Lohan n'avait personne pour l'épauler dans cette histoire, aucun adulte influent n'était derrière lui pour faire reculer ses assaillants. Pas comme Daeho et ses larbins. Même quand sa grand-mère était encore en vie, c'était le cas. De toute façon, il ne lui en avait jamais parlé. Quel excuse il lui avait sortie pour expliquer les blessures qu'on lui infligeait ? De la boxe ? Qui aurait pu gober ça. Un gringalet comme lui. Impossible. Enfin, ça passait plutôt bien, il ne faisait pas le poids contre ses adversaire donc il dégustait à chaque fois. Ça tenait plutôt bien la route finalement. Et puis ça reflétait bien la réalité au fond. Un contre une dizaine, comment pouvait-il rivaliser ? Déjà qu'en un contre un, il ne pouvait rien faire. Non, Lohan ne pensait pas que qui que ce soit puisse changer quoi que ce soit, ni les profs, ni les parents, ni même Naya, aussi adorable soit-elle.

Lohan écarquilla les yeux au mot 'adorable'. Il se sentit même rougir furieusement, sans même pouvoir contrôler quoi que se soit. On n'avait jamais prononcer ce mot à son adresse, jamais. Bon sa grand-mère ne comptait pas, elle était sa seule famille donc bon. Le métisse sursauta lorsqu'elle vient le taper dans le dos. Pas la peine de dire qu'il n'avait pas l'habitude que ce genre de geste lui soit adresser de cette façon. La seule chose qu'il réussi à faire fut de se recroqueviller un peu plus sur lui même. Geste d'auto-défense peut-être. Il ne savait même pas pourquoi il était sur la défensive, peut-être parce qu'il était juste en train de devenir aussi rouge qu'une tomate et qu'il était persuadé que si quelqu'un le remarquer, on allait encore se moquer de lui. Mais se qu'elle dit ensuite le pris totalement au dépourvu et il sentit une bouffé de chaleur lui monté jusqu'au cerveau. Il ne se sentait pas bien là, il était vraiment mal à l'aise, il ne savait même pas quoi lui répondre. Elle voulait vraiment manger avec lui ? Cette fille était suicidaire ou quoi ? Lohan savait que des gens pouvait se suicider à cause de ce genre de chose qu'il subissait alors il parlait un peu en connaissance de cause. Pourtant, il ne pouvait pas lui dire non. Il évita son regard le plus possible, il devait être pourpre à force de rougir. Finalement, il hocha timidement la tête, il ne pouvait pas la rejeter après tout, et puis, ce n'était pas tous les jours qu'une si jolie fille prenne son partie, il avait le droit d'en profiter un peu non ?
avatar
Onizuka Lohan

Messages : 5
Date d'inscription : 28/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The beginning

Message par Choi Na Ya le Mer 16 Nov - 19:34


A dire vrai, tu avais vraiment mis les pieds dans un terrain inconnue. Tu savais d’ores et déjà que ton année scolaire était sûrement foutue, chose que tu as réussi à faire en l’espace de quelques minutes, cependant tu ne regrettais rien. Tu n’étais un petit toutou qu’on pouvait manipuler à sa guise. Si Lohan était comme il l’avait dit, tant pis. Au moins, tu t’aurais fait ta propre idée. Mais ceci ne semblait qu’être que des racontars. Le garçon avait l’air tellement doux et gentil. Tu avais presque envie de le prendre dans tes bras. Mais tu allais t’abstenir. Déjà le fait que tu as pu lui tapoter l’épaule à engendrer une réaction

Désolée si je t’ai mis mal à l’aise.

Tu le sentais bien. Il était tellement rouge écarlate. Il devait être vraiment timide. Tu te mordais la lèvre, te sentant un peu plus idiote. Le pauvre, il doit sûrement se méfier de moi pensais-tu. Quand on est martyrisé depuis un moment, on croit toujours que chaque main tendue est un cheval de Troie. Tu connaissais très bien ce sentiment alors tu ne lui en voulais pas.

Je… Je ne veux pas que tu te sentes obligé. Si tu ne veux pas je ne t’en voudrais pas…

Tu lui adressais un sincère sourire, comme pour le rassurer. La manière dont il a hoché la tête t’avait laissé perplexe. Tu avais l’habitude de manger seul, il faut dire des amis, tu en avais pas eu des masses, alors un jour de plus n’allait pas te tuer. Mais il fallait avouer qu’une partie de toi voulait être auprès de lui, de peur quelque chose lui arrive à nouveau. Un énième sourire aux lèvres, tu attrapais ton cahier de cours.

Promis, je te laisse tranquille maintenant… Je serais une voisine muette.

Tu ne voulais pas le déranger un peu plus...
avatar
Choi Na Ya

Messages : 6
Date d'inscription : 28/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The beginning

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum